Six courts-métrages uniquement présentés à ce concours. Jacques Mélix, l’un des principaux organisateurs de cette 7e édition du concours du film lycéen, ne cache pas sa déception, mais assure maintenir la 8e édition en 2014. “Mais on va sûrement élargir le cercle à d’autres établissements comme l’Isepp (Institut supérieur de l’enseignement privé de Polynésie), qui réalise de belles choses comme le ciné Matahiapo, ou au Centre des métiers d’art de Mamao ou encore aux BTS”, dit-il. Cela n’enlève en rien le mérite des primés.

Six films étaient en compétition, tous tournés à Tahiti : un présenté par le collège Pomare IV, trois par le lycée Samuel-Raapoto et deux par le lycée Tuianu-Le-Gayic de Papara.

Réunis samedi matin au petit théâtre de la Maison de la culture, les membres du jury ont délibéré sereinement. “On n’a pas réussi à départager les deux premiers. Du coup, on a deux films “premier prix” ex-æquo. On a bataillé ferme entre nous”, avoue Claire Schwob, présidente du jury, avant de conseiller aux apprentis réalisateurs. “Attention au son. Il y a un film où il a fallu bien tendre l’oreille pour écouter. Attention aussi lorsque vous reprenez des chansons car il existe des droits d’auteurs.”

Source : La Dépêche de Tahiti